Stérilisation UVC au service des cabinets dentaires.

13 décembre 2020

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les règles d’hygiène et de stérilisation dans les cabinets dentaires ont été renforcées depuis la crise pandémique du COVID-19. En effet, ce virus très contagieux est déjà présent dans les voies respiratoires supérieures de son hôte bien avant l’apparition des premiers symptômes. Or, cette profession travaille directement dans le milieu contaminant : la salive. Comment assurer la prise en charge des patients dans ces conditions ? Quel rôle la stérilisation UVC peut-elle jouer dans la lutte contre la contamination au coronavirus ?

Les modalités déjà en place au sein des cabinets dentaires

Dans les cabinets dentaires, le protocole sanitaire mis en place est hautement sécurisé. Au mois de mai 2020, la Haute Autorité de Santé s’est concertée avec l’Ordre des chirurgiens-dentistes ainsi que les représentants de la profession dans le cadre du COVID-19. Ils ont établi les mesures et les précautions essentielles au cours d’un soin bucco-dentaire qu’ils ont résumées sous forme de 8 réponses rapides [1] :

  • L’obligation de délivrer une information préalable aux patients quant aux modalités mises en place au sein du cabinet dentaire ;
  • Le groupage des patients par téléphone pour identifier ceux qui sont vulnérables, ceux en contact avec un cas positif au COVID-19 et ceux infectés par le virus ;
  • La planification rigoureuse des rendez-vous pour limiter les contacts et les attentes inutiles ;
  • Le personnel soignant doit disposer des EPI (équipements de protection individuelle) adaptés à chaque situation …

Quand bien même, une baisse de la fréquentation des cabinets dentaires se fait ressentir. C’est en tout cas le constat de l’URPS Chirurgiens-Dentistes d’après un communiqué de presse publié le 5 novembre 2020 [2]. Les patients hésitent et reportent même des soins qui exigent une intervention rapide, voire urgente.

La technologie UVC rassure les patients et renforce la désinfection des cabinets dentaires

Lorsqu’une personne infectée par le coronavirus parle, tousse ou éternue, les particules contaminées qu’elle éjecte se déposent sur toutes les surfaces proches. Les données du Haut Conseil de la santé publique suggèrent que le coronavirus peut survivre sur des surfaces à température ambiante pendant 9 jours [3].

D’un autre côté, le chirurgien-dentiste doit également considérer l’utilisation des appareils rotatifs et des soufflettes. En effet, ces instruments peuvent générer des projections ou des aérosols contaminés jusqu’à plus de 1,5 mètres de la source, plus particulièrement avec l’utilisation de rotatifs.

Dans ce contexte, l’utilisation de luminaires désinfectants reste une alternative de choix étant donné leur efficacité dans la lutte contre le COVID-19.

Stérilisation UVC

6 secondes pour tuer 99 % du COVID-19

Le Dr Anthony Griffiths, professeur de microbiologie du Boston University School of Medicine et son équipe ont mené des recherches sur l’efficacité du rayonnement UVC contre le coronavirus. Le résultat des analyses montre qu’une dose de 5 mJ/cm2 pendant 6 secondes suffit pour détruire 99 % des virus SARS-CoV-2 [4].

Les différentes pièces d’un cabinet dentaire devraient être équipées de la stérilisation UVC pour assurer la sécurité tant des patients que du personnel soignant. Comme la durée du processus de désinfection est relativement courte, cette procédure peut s’intégrer facilement dans le protocole sanitaire de la profession.

La purification permanente de l’air par UV-C

Depuis le début de la pandémie, des protocoles sanitaires strictes encadrent déjà la salle d’attente, la salle de soin et l’accès au sanitaire. De son côté, le praticien s’efforce de limiter la quantité d’aérosols générée pendant les soins. Toutefois, le coronavirus et bien d’autres micro-organismes pathogènes sont invisibles à l’œil nu. Ces derniers peuvent rester en suspension dans l’air.

Pour réduire les risques de contamination par voie aérienne, un traitement de l’air par UV-C est préconisé. Ainsi, l’air de la salle d’attente et surtout celle de la salle de soins sera purifiée et assainie en permanence.

Conclusion

La stérilisation UVC est une arme redoutable pour lutter non seulement contre le coronavirus mais aussi toutes les autres formes de micro-organismes nuisibles à l’homme. Le combat contre le coronavirus continue et l’avenir pourrait encore nous réserver des surprises. Il vaudrait mieux s’équiper des technologies innovantes proposées par Novalum pour sécuriser efficacement les cabinets dentaires.

Référence

[1]https://www.has-sante.fr/jcms/p_3184961/fr/mesures-et-precautions-essentielles-lors-des-soins-bucco-dentaires-apres-le-deconfinement

[2]https://www.dentalespace.com/praticien/communiques/urps-les-chirurgiens-dentistes-inquiets/#

[3]https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20200408_cosacoprenchdoouenstdeso.pdf

[4]https://www.signify.com/global/our-company/news/press-releases/2020/20200616-signify-boston-university-validate-effectiveness-signify-uvc-light-sources-on-inactivating-virus-that-causes-covid19?linkId=90981328&from=timeline&isappinstalled=0d=0

OBTENIR MON ÉTUDE PERSONALISÉE

Recevez gratuitement notre livre blanc

Comment désinfecter les espaces de vie en toute sécurité ?

100 % gratuit. Respect de la confidentialité. Pas de spam.