Purifier l’air au sein des crèches est-il nécessaire ?

15 juin 2022

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La qualité de l’air intérieur ou QAI impacte sur la santé de tous, mais encore plus sur les enfants, surtout en bas âge. En France, les crèches accueillent plus ou moins  52 % des enfants de moins de 2 ans. Ce type d’établissements recevant du public accueille également les professionnels de la petite enfance, qui ont également le droit à profiter d’un air pur au sein de leur espace de vie commune. Pourquoi miser sur un purificateur d’air au sein des crèches et quels avantages en tirer ? Les détails.

I. Utiliser un purificateur d’air professionnel au sein des crèches : est-ce nécessaire ?

Depuis 2018, la surveillance de la QAI au niveau des établissements recevant du public (ERP) est obligatoire. Notamment à travers le décret n° 2011-1728 [1], cela concerne également les crèches, les écoles maternelles et élémentaires. La nécessité de surveiller la QAI au sein des collèges et lycées n’a été obligatoire qu’à partir de 2020.

La crèche est un endroit où des enfants ainsi que des adultes se côtoient, tout en étant en contact avec divers polluants atmosphériques, chimiques, bactériologiques, fongiques, voire viraux. De ce fait, les conséquences sanitaires liées à la pollution de l’air intérieur sont désastreuses. En effet, l’exposition à ces substances peut amener à développer :

  • De l’asthme ;
  • Des nausées ;
  • Des maux de tête ;
  • Une sensation de grande fatigue ;
  • Etc.

Ces inconvénients sont causés par un espace de vie mal aéré, ce qui signifie que l’air ambiant est favorable à la prolifération de virus, bactéries et polluants. Il est aussi à noter que certains types de mobilier, de produits d’entretien ou de matériaux de construction émettent des polluants.

Shield, le purificateur d'air professionnel distribué par Novalum

II. Les avantages d’utiliser un purificateur d’air professionnel au niveau des crèches

Un espace mal aéré induit nécessairement une dégradation de la qualité de l’air intérieur, notamment au sein d’une crèche.

A. Se protéger d’éventuelles maladies endocriniennes

L’exposition des enfants, mais aussi du personnel de la petite enfance aux divers perturbateurs endocriniens [2] fait que la question de la préservation de l’air et des zones de contact au sein des crèches un enjeu de taille. En effet, l’inhalation et le contact cutané de substances issus de produits industriels et de produits cosmétiques favorisent ce type d’exposition. Les substances les plus citées sont :

  • Les pesticides ;
  • Les produits de consommation courante ;
  • Les produits cosmétiques ;
  • Etc.

Mis à part le fait le changement de certaines habitudes, limiter les risques d’exposition aux perturbateurs endocriniens passe désormais par la purification de l’air intérieur. Autrement dit, il devient avantageux d’utiliser un purificateur d’air au sein des crèches pour optimiser la QAI.

B. Éviter le contact avec les agents responsables des allergies

Les risques de contracter des allergies respiratoires dans des crèches sont principalement dus à la présence d’aéroallergènes. Cela va du pollen aux poils d’animaux, en passant par les particules de poussière ou des moisissures. L’utilisation de purificateurs d’air permet de sécuriser l’espace de vie en éliminant ces agents responsables des allergies. En effet, un purificateur d’air professionnel permet de lutter efficacement contre ces allergènes en les éliminant, pour un taux de réussite avoisinant les 99 %.

C. Lutter efficacement contre la pollution

Les crèches sont souvent considérées comme un environnement protecteur, surtout pour un enfant en bas âge. Cependant, la surveillance de la qualité de l’air intérieur a permis de susciter un grand intérêt par rapport à la santé respiratoire des enfants [3].

Les purificateurs d’air professionnels permettent ainsi de contrôler la pollution de l’air intérieur, souvent issue de comportements des occupants, comme le tabagisme, l’utilisation de bougies parfumées, de produits de bricolage, d’entretien ou d’appareils à combustion. Ce type de produit innovant facilite par ailleurs l’élimination des substances polluantes, dont principalement :

  • Le monoxyde de carbone (CO) ;
  • Les oxydes d’azote (NOx) ;
  • Les composés organiques volatils (COV).

Conclusion

Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des crèches est une priorité pour Novalum. Nos solutions, conformes aux normes en vigueur, sont efficaces pour purifier l’air ambiant afin que le personnel ainsi que les enfants puissent profiter d’un air pur et sans polluants ni agents pathogènes de toutes sortes. Pour plus d’informations sur nos purificateurs d’air professionnels, n’hésitez pas à visiter notre site Internet ou à nous contacter directement.

Références :

[1] Purificateurs d’air Collectivités / Crèches / Établissements scolaires

[2] Perturbateurs endocriniens : comment les éviter dans les lieux d’accueil

[3] Qualité de l’air en crèches, produits d’entretien et santé respiratoire des enfants

OBTENIR MON ÉTUDE PERSONALISÉE

Recevez gratuitement notre livre blanc

Comment désinfecter les espaces de vie en toute sécurité ?

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

100 % gratuit. Respect de la confidentialité. Pas de spam.